Google censuré par 25 pays

Publié le par Gameover Man

Sans-titre.png

Hier, Google a publié sur son blog un billet rappelant son attachement à la liberté d'expression et à toutes formes de libertés sur le Web. Google rappelle qu'il n'a pas seulement des problèmes avec le gouvernement chinois mais bien avec 24 autres gouvernements. C'est un chiffre énorme quand on sait que Google est diffusé dans 100 pays !

Dans ce billet Google dénonce la censure croissante sur la web, chiffre à l'appui : le nombre de pays pratiquant la censure est passé de 4 en 2002 à 40 de nos jours. Google, bien sûr, admet qu'il y a des limites à l'internet libre comme par exemple la pédophilie. Mais certains dont ces 40, censurent à tort tous ce qui se met en ligne et ainsi violent la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme : “Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit“.

Le géant déclare : “La Chine est l’exemple le plus populaire mais ce n’est pas le seul. Les produits Google ont été bloqués dans 25 pays sur les 100 où nous offrons nos services“. La firme a donc souvent des demandes des gouvernements pour censurer certains contenu et doit, malgré la transparence qu’ils s’imposent face aux utilisateurs, supprimer quelques contenus pour pouvoir diffusé encore dans ce pays.

Google reste trop flou pour constituer la fameuse liste des 25, mais il donne une indication pour la Turquie en guise d'exemple: “En Turquie, des vidéos qui insultent le fondateur de la Turquie moderne, Mustafa Atatürk, sont illégales. Il y a deux ans, nous avions été informés d’un tel contenu sur YouTube et l’avions bloqué. Un tribunal turc avait, par la suite, demandé que nous les bloquions au niveau mondial, ce que nous avions refusé de faire, arguant que le droit turc ne pouvait pas s’appliquer à l’extérieur de la Turquie. Par conséquent, YouTube a été bloqué là-bas.”

Malgré son attachement à la liberté, Google ne peut plus faire face à la censure qui gagne du terrains dans le monde. Mais les plus embêtés dans cet affaire sont les citoyens de ces pays qui n'ont accès à aucunes informations allant à l'encontre du gouvernement. Ces pratiques sont là juste pour détruire l'opposition. Soyons donc heureux de vivre dans un pays libre et qui respecte la liberté d'expression. Pensons aux blogueurs qui ne peuvent s'exprimer. Je tire donc ma casquette à Google pour sa lutte contre la censure.

Publié dans le bazar du blog

Commenter cet article